La « nouvelle » est un genre littéraire particulier, un des terrains de jeu de beaucoup de romanciers très connus qui n'ont pas su se limiter dans le nombre de personnages, d'évènements et de lieux. Ils n'ont laissé aucune empreinte dans ce type d'écrit très particulier.

La nouvelle se doit d'être courte, percutante et surtout de faire regretter qu'elle s'arrête alors qu'elle est prête à ouvrir la porte à un roman.

Son écriture n'est pas facile, car elle n'est pas une improvisation raccourcie d'un auteur à court d'idées, elle est au contraire réfléchie et condensée.

Elle a sa place dans le fantastique, le policier et la science-fiction, mais aussi dans la vraie vie comme nous le montre Jean KUBLER.

Il a intitulé son ouvrage « Tranches de vie(s) ». Quand on dit « tranche », on pense au couteau... Difficile de trouver un meilleur titre pour rassembler des textes qui décrivent des moments de vie vécus ou ressentis sur le « fil du rasoir ».

Jean KUBLER nous conduit dans une suite de moments vécus, du réel intérieur, celui dans lequel on est seul avec soi. Lire ses nouvelles est un plaisir de l'accompagner. Michel MOULIN

TRANCHES DE VIE(S)

15,00 €Prix
  • Jean KUBLER, né en 1946, très peu diplômé, trop dans la lune, autodidacte hyper attentif au monde

    et aux affres de ses contemporains extrait de notre société ses meilleures lignes. Ecrivain, Poète, Romancier et Nouvelliste, il édite ses ouvrages et ceux de quelques amis de renom sous le nom de Editions JKDC.